Interview – Boujemaoui: “Des larmes de joie lors de l’hymne national”

Video – Heerlijke assist van Labyad op Tadic tegen PEC Zwolle
woensdag, 13 maart 2019, 20:21
Video: Raja Casablanca droogt RS Berkane af in eigen huis; wedstrijd telt tien doelpunten
donderdag, 14 maart 2019, 9:01
Bekijk alles

L’un des nouveaux joueurs du Maroc dans la catégorie des -17 ans est Faissal Boujemaoui, un jeune prodige du centre de formation du KRC Genk. L’attaquant qui est actuellement le meilleur buteur marocain des -17 ans a fait récemment ses débuts dans la Coupe de l’UNAF à Marrakech. 

Lors d’un interview avec 11lions.nl, Boujemaoui nous explique le premier contact qu’il a eu avec la fédération marocaine. “Comme vous le savez, le Maroc possède plusieurs scouts qui tournent régulièrement dans le continent européen, notamment en Belgique. Ils m’ont fait savoir que j’étais sélectionné avec le Maroc -17 ans”, affirme l’international U17.

Le sentiment qu’avait le jeune belgo-marocain lors de l’hymne national marocain était vraisemblablement difficile à décrire, déclare-t-il. “Lors-ce que j’écoutais l’hymne national lors du troisième match face au Sénégal à Marrakech, je lâchais des larmes de joie. Tu as toujours les yeux rivés vers l’équipe A du Maroc et le rêve est justement de porter ce maillot. Quand à l’âge de 16 ans, t’as déjà les moyens de porter ce maillot-là, tu peux qu’être heureux”.

Beaucoup savent que le Maroc U17 compte également des joueurs natifs de pays étrangers, notamment d’Allemagne, de France, d’Espagne ou encore de Belgique. Concernant l’ambiance et le feeling dans l’effectif, rien à signaler selon Boujemaoui. “L’ambiance est ‘à la marocaine’. Tous le monde se lâche des feintes et on se considère comme des frères. Chacun va au combat pour l’autre sur le terrain. Jalousie? On ne connait pas. Chacun se soutient et c’est magnifique à voir”.

En mi-avril aura lieu la CAN 2019 des -17 ans en Tanzanie. Grâce à ce tournoi, les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales seront automatiquement qualifiées pour la Coupe du monde U17 au Pérou. “On espère tous cette Coupe d’Afrique. On sait très bien que si l’on fait de bonnes prestations, qu’on aura toutes nos chances pour se qualifier à la Coupe du monde. Au cas où l’on atteint cette qualification en Coupe du monde, cela nous donnera un énorme « boost » car on aura la conscience que le monde entier nous regarde”.

“La Coupe d’Afrique sera difficile”, déclare Boujemaoui. “On sait qu’on possède les qualités requises pour ramener de bons résultats. Insha’Allah, on se qualifiera à la Coupe du monde et on ira le plus loin possible dans le tournoi afin de hausser le drapeau marocain et rendre également les supporters marocains très heureux”.

“C’est pas avec un cœur qu’on jouera mais avec deux. On va tout donner insha’Allah”, conclut Boujemaoui.